VICTOR VASARELY (1906-1997)

Lot 133
35 000 - 50 000 €

VICTOR VASARELY (1906-1997)

* POLYXO-2, 1976
Collage d'éléments prédécoupés en carton contrecollés sur papier monté sur panneau
Signée en bas à droite
Contresigné, titré et daté au dos du montage
Porte la mention d'atelier 1287 au dos du montage
60,2 x 60,2 cm - 23.70 x 23.70 in.

Collage of pre-cut cardboard elements pasted on paper mounted on board
Signed lower right
Countersigned, titled and dated at the back of the frame
Workshop's number 1287 at the back of the frame

Provenance:
- Succession Birgitta Crafoord, Suède
- Collection particulière, Genève

Cette oeuvre a été authentifiée par Monsieur Pierre Vasarely, elle figurera au Catalogue Raisonné de l'artiste en préparation par la Fondation Vasarely
Cette oeuvre est répertoriée dans les archives de Monsieur Pierre Vasarely

«De nombreux spectateurs de toute origine témoignent de la même surprise devant certaines de mes oeuvres: surprise de ne pas trouver d'éclairages artificiels dissimulés devant ou camouflés derrière les toiles. Etonnement de ne pas constater la présence de pigments fluorescents ou phosphorescents sur mes surfaces peintes. Ils ne s'expliquent pas la luminosité émanant de mes compositions ou les zones d'ombres qui les assombrissent par endroits. Que les atmosphères rayonnantes dans les toiles impressionnistes, que les «soleils» dans celles de Van Gogh aient pu répandre la lumière, quoi d'étonnant ? Le thème figuratif renforçait sans équivoque possible l'illusion. Dans mes compositions, il n'y a pas de références identifiables et, pourtant, la lumière jaillit ! Ces effets surprenant résultent de la rigueur dans la permutation de mes gammes colorées. Ces «clairs-obscurs» polychromes obtenus à partir de la couleur opaque, revêtent une importance particulière dans un moment où le plan et les colorants sont abandonnés par la plupart des jeunes plasticiens en faveur de l'objet lumino-cinétique. Certes, la lumière électrique a son rôle à jouer dans la vie nocturne des villes. Cette tendance est donc d'avenir, mais ses promoteurs ne devraient jamais oublier que si leur révolte contre la peinture de chevalet est pleinement justifiée, l'abandon du plan - lieu de la recherche plastique fondamentale - les reléguera dans le camp des bricoleurs. Puis, et surtout, à ne pas oublier: c'est la démultiplication des plans-murs qui crée les volumes et les espaces infinis de la cité laborieuse, éreintante, où le miracle polychrome doit jaillir, bienfaiteur, sous le ciel du jour.»
(Marcel Joray, Victor Vasarely, VASARELY (Volume II), Editions du Griffon, Neuchatel, 1973)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
Cornette de Saint Cyr maison de ventes
6 avenue Hoche - 75008 Paris, France
Agrément 2002-379 / 2002-364
Tél : 33 (0)1 47 27 11 24
info@cornette-saintcyr.com





Quelques résultats