TOM WESSELMANN (1931-2004)

Lot 148
60 000 - 80 000 €

TOM WESSELMANN (1931-2004)

STUDY FOR SUNSET NUDE WITH FLORAL BLANKET, 2003
Fusain sur papier
Signé par Claire Wesselmann au dos
97 x 127 cm - 38.18 x 50 in.

Charcoal on paper
Signed by Claire Wesselmann at the back

Provenance:
- Galerie Pascal Lansberg, Paris
- Collection particulière, Bruxelles

Exposition:
- Tom Wesselmann Draws, Haunch of Venison Gallery, New York. Exposition du 6 novembre 2009 au 9 janvier 2010

Bibliographie:
- Tom Wesselmann Draws, Catalogue d'exposition de Haunch of Venison Gallery, New York, 2009. OEuvre reproduite en page 45 du catalogue
L'authenticité de cette oeuvre nous a été aimablement confirmée par l'Estate Tom Wesselmann
Cette oeuvre est répertoriée dans les archives de l'Estate Tom Wesselmann
Cette oeuvre est une étude pour une oeuvre éponyme présentée lors de l'exposition Tom Wesselmann: Nudes and Abstracts, Robert
Miller Gallery, New York, Exposition du 20 mars au 10 mai 2003

«Il serait en effet tentant de lire la série des «Sunset Nudes» comme une séquence de transformations parfaites, en quelque chose qui ressemblerait à de l'abstraction pure. Les pin-up pourraient être vues comme le point de départ d'un tour de force de couleurs en aplats, synthétiques, inscrites dans une armature de contours tranchants, dont le résultat rappelle le fait que les vitraux dissimulent souvent la lisibilité des figures religieuses sur le verre coloré. Regardés ainsi, les «Sunset Nudes» fusionnent sans heurt et de façon délibérée avec le métal abstrait prédécoupé, qui ressemblent souvent à l'ultime réduction, dans l'espace désormais réel, des compressions picturales et de l'enchevêtrement des silhouettes si visible dans les nus. Pourtant, confrontés à cette anthologie de beautés américaines, il semble inutile d'ignorer leur forte tension érotique, sans mentionner l'évocation constante des grands maîtres comme Matisse et Picasso. Tout comme Goya ou Manet traduisaient les Venus de la Renaissance en des nus modernes, qui semblaient scandaleusement contemporains pour les spectateurs du XIXe siècle, les nus de Wesselmann gardent le souvenir de cette longue tradition, tout en discréditant leur dignité en resituant ces anciennes déesses sexuelles dans l'Amérique traditionnelle.
De ce fait, la pose du Sunset Nude peut d'abord évoquer les célèbres vues dorsales de La Grande Odalisque d'Ingres ou celle de Vénus et Cupidon de Velasquez. Mais on réalise ensuite que ces nus continuent de nous interpeller, en transportant ces classiques dans le temps et l'espace, dans une fantaisie californienne où une créature de rêve, aussi plate et schématisée qu'un personnage de bande-dessinée, exhibe son corps parfait dans un décor touristique édénique.
Fort de cette tradition ancestrale, il n'est donc guère étonnant de trouver dans un ouvrage récent à propos de la figure de la femme allongée dans l'art Occidental (Lidia Guibert Ferrara, Reclining Nude, 2002), les illustrations organisées de façon chronologique, allant de Titien à Boucher, en passant par Bonnard et Freud, et qui se terminent par un groupe de quatre nus de Wesselmann.»
(Extrait du catalogue d'exposition Tom Wesselmann: Nudes and Abstracts, Robert Miller Gallery, New York, Exposition du 20 mars au 10 mai 2003
Traduction Olivia Delporte)
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue
Cornette de Saint Cyr maison de ventes
6 avenue Hoche - 75008 Paris, France
Agrément 2002-379 / 2002-364
Tél : 33 (0)1 47 27 11 24
info@cornette-saintcyr.com





Quelques résultats